Après la défaite à Bastia il y a deux semaines, nos chartrains n’ont pas trouvé les ressources nécessaires pour relever la tête et s’inclinent une deuxième fois consécutive contre la réserve professionnelle du FC Lorient. 

Samedi soir, les conditions étaient pourtant réunies pour effacer des têtes la défaite à Bastia lors de la journée précédente : une météo idéale et des supporters bien présents pour assurer l’ambiance dans l’enceinte du stade Jacques-Couvret. 

Cependant, le début de match fut compliqué pour nos joueurs qui devaient composer avec l’absence d’Aurélien Gazeau au milieu de terrain, combinée à celles de Marie-Louise et de Palbrois en défense.
Une mi-temps froide de réalisme pour les bretons : u
n pénalty et une belle chevauchée de 70 mètres ont permis à Lorient de rejoindre les vestiaires avec un avantage de deux buts : 2-0

Malheureusement, dès l’entame de la seconde période, Steven Papin récolta un second carton jaune synonyme d’exclusion.
Malgré les changements effectués pour tenter d’inverser la physionomie du match, avec notamment les premières apparitions sous leurs nouvelles couleurs de nos recrues Bryan Alceus et Erwan Colas, la suite fut compliquée, et les merlus aggravèrent le score par deux fois. 

Score final : 0-4

Le résumé du match en vidéo :

Point sur le classement du groupe C de la Nationale 2

Une deuxième défaite consécutive et l’avance de nos joueurs a fondu, Saint-Brieuc s’étant imposé dans le même temps sur le terrain de Poissy (0-3). Nos chartrains restent tout de même leaders de ce groupe C mais ne comptent plus qu’une unité d’avance sur les bretons. Bastia-Borgo, s’est pour sa part incliné sur le terrain de Oissel (1-0), et reste 3ème, à 5 points du C’Chartres Football. 

Samedi prochain, nos joueurs se rendront au Camps des Loges pour y affronter la réserve professionnelle du PSG avec le déplacement d’un car entier de supporters pour les soutenir. 

Retrouvez ci-dessous quelques photos de la rencontre avec notamment les gagnants de notre jeu concours Facebook et les premiers pas de nouvelles recrues.