Chaque semaine, le C’Chartres Football vous fait découvrir un de ses joueurs via une interview décalée : indiscrétions, passion inavouable, confession, petite moquerie sympathique lancée à un partenaire … vous ne les verrez plus sous le même angle à l’issue de ces 20 questions !

Abdoulaye Diawara
35 ans
Défenseur

Pour mieux te connaitre

1 – Depuis quand es-tu au C’Chartres Football ?
Je suis arrivé au début de cette saison 2018/2019.

Que représente la ville de Chartres pour toi en un mot ?
Cathédrale.

L’endroit où tu aimerais vivre ?
Aux Bahamas. 

La personnalité que tu rêverais de rencontrer ?
Nelson Mandela.

Ta chanson ou chanteur préféré ?
« Yamore », une chanson de Salif Keita en duo avec Cesaria Evora. 

Un film ou une série préférée ?
Game of Thrones. 

Tes coéquipiers

Le plus drôle ?            Mamadou Sylla
Le plus timide ?          Amidi Konaté
Le plus grincheux ?   Nicolas Palbrois
Le plus technique ?   Aurélien Gazeau
Le plus mauvais perdant ?   Nicolas Palbrois, sans hésitation (rires)
Le plus fashion ?        Ludovic Fardin
Le plus ambianceur ?  Mamadou Sylla

Le foot et toi

Ton club préféré ?
Manchester United

Ton joueur préféré ?
Ronaldo, El Fenómeno, l’attaquant brésilien. 

Un match de légende ?
BAYERN MUNICH – MANCHESTER UNITED : 1-2, la finale de la Ligue des Champions de 1999. Manchester est mené au score pendant tout le match, et ce jusqu’à la 91ème minute. En deux minutes, ils vont renverser totalement le cours du match et s’imposer avant même les prolongations. Probablement, l’un des scénarios des plus incroyable de l’histoire des finales de la Champions League !

FIFA ou PES ?
Pour être honnête, aucun des deux. J’ai arrêté de jouer mais à l’ancienne, c’était PES.
Plutôt Ronaldo, Messi ou Mbappé ?
Messi.

Quelle célébration de but aimerais-tu réaliser… tout en sachant que tu n’oseras pas ? ou tout en sachant que tu ne marqueras pas ?!
Un double salto

20 – Un message pour les supporters du C’CF ?
Je voudrais remercier tous les supporters qui sont fidèles les jours de match et j’espère sincèrement que l’on pourra leur offrir quelque chose de bien en fin de saison.