Ce samedi, nos joueurs, qui restaient sur une impressionnante série de 12 matchs sans défaite depuis le 8 septembre à Lorient (3-0), se sont inclinés face au FC Bastia-Borgo, 4 buts à 1. 

L’entame de match ne fut pas idéale pour nos chartrains, encaissant l’ouverture du score dès la 2ème minute et subissant le jeu durant les 15 premières minutes. Mais petit à petit, nos joueurs se sont remis dans le match et se sont procurés quelques occasions jusqu’à l’égalisation de Grégory Lescot, juste avant la mi-temps, suite à une combinaison sur coup de pied arrêté entre Arnaud Archimbaud et Ludovic Fardin : 1-1.

Malheureusement, en début de seconde mi-temps, les Corses reprenaient l’avantage à la 56ème minute sur un but hors-jeu ou pas ? Ce qui provoqua la colère de nos joueurs. Notre capitaine Nicolas Palbrois, devant cette décision, se chargea de donner son ressenti à l’arbitre de la rencontre, qui allait sortir coup sur coup, deux cartons jaunes. Geoffrey Marie-Louise s’emporta également et écopa, pour sa part, d’une exclusion directe : 2-1. 

Nos chartrains, allaient disputés les 30 dernières minutes à 9 contre 11 et la marche fut malheureusement trop haute pour trouver les ressources pour revenir une nouvelle fois. Bastia allait inscrire deux nouveaux buts avant la fin du match. 

Score final : 4-1. 

Les buts du match en vidéo (à partir de 18 secondes) : 

Point sur le classement du groupe C de la Nationale 2

Coup d’arrêt donc pour les hommes de Jean-Guy Wallemme qui restent malgré tout leaders. Cependant, nos chartrains ont vu leur avance s’estomper. Ils comptent désormais 4 points d’avance sur Saint-Brieuc qui, dans le même temps, s’est imposé, à domicile, face à Boulogne-Billlancourt (2-0). Avec cette victoire, Bastia-Borgo reste dans la course pour la montée. Les Corses sont 3ème, à 5 points du C’Chartres Football. 

Prochain match, le samedi 16 février, au stade Jacques Couvret contre la réserve du FC Lorient, pour se relancer et mettre cette défaite de côté.  

Retrouvez ci-dessous quelques photos de la rencontre