Suite à la fusion des deux entités : Chartres Horizon et le FC Chartres, le club relance pour la saison 2018/2019 le dispositif éducatif « Le foot c’est bien, l’école c’est mieux ». Cette action créée en 2006 par le club Chartres Horizon est récompensée en 2014 par le Challenge National de la Citoyenneté. Selon le manager général du C’Chartres Football M. CHEHIDA : « Ce dispositif doit perdurer dans le temps car c’est un véritable levier éducatif pour la jeunesse chartraine ».

Le lundi soir, les jeunes licenciés du club C’Chartres Football des écoles Henri IV, Jacques Prévert et Maurice Carême se regroupent dans le Club House du Stade James Delarue afin de partager un goûter et de faire leur devoir avant l’entraînement de 19 h 00.
Cette méthode a pour but d’accompagner les jeunes licenciés de CM1-CM2 pour une belle progression sportive et scolaire. L’idée de ce projet est de créer une trinité autour de l’enfant : l’école, les parents et le football. Cela permet que l’enfant se sente au maximum suivi afin d’avoir un bon dossier scolaire et qu’il puisse avoir l’opportunité de poursuivre en section sportive au Collège Mathurin Régnier à Chartres, à partir de la classe de 6ème. 

Le football : un levier éducatif pour les jeunes

Tous les lundis, les enfants arrivent après l’école au club house. Ils déposent leur carnet auprès de Reedy INGANGE, éducateur du C’Chartres Football. Leur carnet de liaison permet d’établir un lien entre  l’école, l’enfant et le club. Il vérifie le comportement de l’enfant durant sa semaine d’école.

« Si cela ne se passe pas bien à l’école, les jeunes savent qu’ils seront privés de match le week-end. Depuis que ce levier éducatif est mis-en place certain ont amélioré leur comportement à l’école. Le but premier ce n’est pas de les punir mais de leur faire prendre conscience que cela est important d’avoir une bonne scolarité pour leur avenir. » Reedy INGANGE.

Comment se passe l’aide aux devoirs ?

Les jeunes sortent leur cahier afin d’effectuer leurs devoirs. S’ils n’en ont pas, l’éducateur demande aux jeunes de faire quelque chose : une leçon à réviser par exemple. L’aide aux devoirs se passe dans de très bonnes conditions, les jeunes sont séparés en groupe de quatre et peuvent ainsi discuter entre eux sans gêner les autres.

« S’ils ont besoin d’aide, je suis là pour les aider.  Je vérifie les devoirs de chacun » explique Reedy INGANGE

Interview des jeunes

Soryba SYLLA (9 ans), classe de CM2 à l’école Henri IV (en bas à droite) ; Saraba SOARE (9 ans), classe de CM1 à Henri IV (en haut à gauche) et Raouf ATMANI (9 ans), classe de CM1 à Maurice Carême. (en haut à droite)

Soryba SYLLA, joueur depuis 4 ans, pratique l’aide aux devoirs depuis 1 an. « L’aide aux devoirs, c’est bien car on retrouve les copains après l’école. Certains sont dans ma classe. Cela permet de nous entraider pour les devoirs. On sait aussi que si on a un mauvais comportement, nous serons privés de foot ».

Saraba SOARE, joueur depuis 2 ans, pratique l’aide aux devoirs depuis cette année. « J’aime bien retrouver mes amis pour parler et jouer avec eux pendant le goûter. Depuis que je fais le suivi scolaire, mon comportement à changé car je sais que si je fais une bêtise, l’éducateur du foot sera au courant. Les éducateurs sont gentils car ils nous aident et nous corrigent quand il le faut ».

Raouf ATMANI, joueur depuis 4 ans, pratique l’aide aux devoirs depuis cette année. « Ce qui est bien ici, c’est que l’on peut faire nos devoirs comme à l’étude car l’éducateur nous aide beaucoup. Cette méthode permet de retrouver les copains des autres écoles car on ne les voit pas à l’extérieur du foot ».

PARTENARIAT AVEC L’UNICEF

Pour renforcer sa politique éducative, le C’Chartres Football a signé une convention avec l’UNICEF. Lors des stages de football, des chargés d’action éducative de l’UNICEF interviendront pour parler des droits de l’enfant et le club C’Chartres Football organisera des Olympiades UNICEF au profit de l’association. En échange, pour accompagner l’éducateur Reedy INGANGE, deux institutrices à la retraite viendront aider les jeunes lors de l’aide aux devoirs.